Publié le Laisser un commentaire

Comment Transposer n’importe quelle Gamme dans une autre Tonalité

Savoir transposer une gamme à la guitare est indispensable en particulier pour l’improvisation et la composition. Si vous ne savez pas en quoi ça consiste, en quoi c’est utile ou comment procéder cet article est fait pour vous.


TRANSPOSER UNE GAMME : DÉFINITION

Transposer une gamme consiste à changer la hauteur des notes tout en conservant ses intervalles. Autrement dit les notes ne seront plus les mêmes mais les écarts entre celles-ci resteront identiques.

À la guitare c’est assez simple à appliquer puisqu’on travaille le plus souvent les gammes sous forme de positions. Il suffira donc de conserver les mêmes schémas ou positions et de les décaler à un autre endroit du manche. Pour pouvoir le faire il vous faudra au préalable connaître la gamme que vous voulez transposer et l’emplacement des notes sur le manche. Ou au stricte minimum connaître les notes sur la corde de Mi grave.


QUELLE UTILITÉ

Pour un guitariste la principale utilité est de permettre d’improviser ou de transposer des solos dans n’importe quelle tonalité. Imaginons que vous connaissiez les positions la gamme pentatonique de sol et que vous devez improviser sur une grille en la#. Vous n’aurez pas à apprendre de nouveaux schémas de gamme il vous faudra juste transposer ceux que vous connaissez déjà dans la tonalité souhaitée.


COMMENT PROCÉDER

Commençons par le plus simple. Pour ce premier exemple on va transposer la position 1 de la gamme pentatonique mineure de la tonalité de Sol vers la tonalité de Do.

Pour commencer vous devez repérer la tonique de la gamme. C’est cette note qui donne la tonalité de la gamme donc cette étape est très importante. La tonique d’une gamme en Sol est Sol , une gamme en La aura La pour tonique etc.

Pour la position 1 de la pentatonique mineure c’est très facile à trouver puisque la tonique si situe sur la première note de la position. Il suffira donc de décaler votre schéma de position vers la tonalité que vous voulez.


EXEMPLE 1

Sur le schéma ci-dessous la tonalité de départ est Sol car la première note de la position est Sol (3ème case corde de mi). Dans cet exemple on transpose la gamme pentatonique de Sol vers Do. Pour effectuer la transposition il suffit de déplacer le schéma pour que son point de départ soit Do (8ème case corde de mi). On obtient ainsi la gamme pentatonique mineure de Do.

Touchez l’image pour l’agrandir.

transposer une gamme pentatonique
Transposition de la gamme pentatonique mineure position 1 de sol vers do

TRANSPOSER LES AUTRES POSITIONS DE LA GAMME

En ce qui concerne les autres positions de la gamme il faudra les décaler du même nombre de cases que la première position. Par exemple pour passer la première position de Sol à Do on a dû décaler le schéma de 5 cases (2 tons et demi) vers les aigües (de la case 3 vers la case 8). Il vous faudra donc décaler les autres positions de 5 cases également.

Exemple : la position 2 de la pentatonique de Sol commence sur la 6ème case, en Do elle commencera sur la 11ème case. La 3ème position en Sol commence sur la 8ème case, en Do elle partira de la 13ème case et ainsi de suite.


EXEMPLE 2

Pour cet exemple on va appliquer le même principe mais cette fois-ci sur la gamme majeure.

On va transposer la position 1 de la gamme majeure de la tonalité de Fa vers Do. Là encore c’est très facile de repérer la tonique puisque c’est encore la première note de cette position. En Fa elle démarre donc sur la première case de la corde de Mi. Pour la transposer en Do il vous faudra simplement décaler le même schéma de façon à le faire démarrer sur la 8ème case.

On a donc une transposition de 3,5 tons (7 cases sur le manche) qu’il faudra répercuter sur les 6 autres positions de la gamme majeure. Par exemple en Fa la position 2 commence sur la 3ème case, en Do elle commencera sur la case 10. La 3ème position en Fa démarre sur la case 5, en Do elle commencera sur la case 12 et ainsi de suite.

transposer une gamme majeure
Transposition de la gamme majeure de fa vers do

CONCLUSION

Maintenant vous devriez être capable de transposer n’importe quelle gamme dans n’importe quelle tonalité. Faites toujours attention à bien repérer l’emplacement de la tonique pour éviter les erreurs de transposition.

Dans vos impros n’hésitez à travailler sur des grilles d’accords ou backing tracks dans un maximum de tonalités différentes. En faisant ça vous améliorerez considérablement votre connaissance et votre maîtrise du manche. Beaucoup de guitaristes amateurs de blues et de rock jouent toujours dans les même tonalités. Le plus souvent sur la pentatonique en LA et MI par facilité. Forcez vous à sortir de votre zone de confort et explorez toutes les tonalités qu’offre votre guitare !


ABONNEZ-VOUS POUR ÊTRE INFORMÉ DES PROCHAINES PUBLICATIONS

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX :


Publié le Laisser un commentaire

Harmonisation de Gamme : Comment Créer des Suites d’Accords qui Sonnent

harmonisation gamme

L’harmonisation de gamme c’est l’art de créer des accords qui sonnent bien ensemble à partir des notes d’une gamme.


L’harmonisation de gamme est une notion très utile pour tout musicien souhaitant composer de la musique. Cela permet de créer facilement des suites d’accords cohérentes ou de retrouver la tonalité d’un morceau. Dans cet article nous allons voir les bases de l’harmonisation de gamme en accords de 3 et 4 sons.


Note : Dans les exemples de cet article nous allons travailler sur l’harmonisation de la gamme majeure par commodité puisque c’est la gamme la plus connue. Mais sachez que la méthode que vous allez apprendre s’applique de la même manière sur les autres gammes.


Connaissances requises pour aborder ce cours

LES INTERVALLES (indispensable)

LES ACCORDS DE BASE (indispensable)

LA GAMME MAJEURE (indispensable pour la partie « intervalles »)

COMMENT FONCTIONNENT LES ACCORDS (recommandé surtout pour la partie « triades »)


COMPRENDRE CE QUE SONT LES DEGRÉS D’UNE GAMME

Avant de commencer il faut que vous compreniez ce qu’on appelle les degrés d’une gamme. En fait c’est extrêmement simple. Les degrés sont les notes d’une gamme. Le premier degré correspond à la première note d’une gamme. Par exemple DO est le premier degré de la gamme de DO majeur, RÉ est le second degré, MI le 3ème et ainsi de suite. Ils sont représentés en chiffres romains comme ceci :

Les 7 degrés de la gamme de do majeur (Cliquer sur l’image pour agrandir)

HARMONISATION DE LA GAMME MAJEURE EN ACCORDS DE 3 SONS

Dans cette première partie nous allons voir comment construire 7 accords à partir des 7 notes (ou degrés) de la gamme majeure. Tout comme les notes d’une gamme, ces accords pourront s’enchaîner dans n’importe quel ordre sans jamais sonner faux. Toutefois nous verrons plus loin dans cet article que certains enchaînements fonctionnent mieux que d’autres.

Pour commencer une triade (accord de 3 sons) est composée de 3 notes :

  • Une fondamentale. C’est la note qui va donner son nom à l’accord. Par exemple la fondamentale de l’accord de do majeur est do.
  • Une tierce qui peut être majeure ou mineure. C’est cette tierce qui déterminera si l’accord est majeur ou mineur.
  • Une quinte qui peut être juste ou diminuée.

Prenons la gamme de Do Majeur comme premier exemple :

Comment Construire des Accords à Partir d’une Gamme ?

Pour construire ces accords nous allons procéder par empilement de tierces.

On va commencer par prendre le premier degré de la gamme de Do Majeur (DO) et lui ajouter une tierce et une quinte pour en faire une triade. Pour trouver ces notes c’est très simple il suffit de sélectionner une note sur 2 jusqu’à en avoir 3. Pour le premier accord on sélectionnera donc le degré 1 (Do) comme fondamentale puis le degré 3 (Mi) qui sera sa tierce et le 5 (Sol) sa quinte.

On obtient donc :

  • DO : FONDAMENTALE
  • MI : TIERCE
  • SOL : QUINTE

Maintenant qu’on a ces 3 notes on va devoir compter le nombre de tons qui séparent ces notes pour déterminer si la tierce est majeure ou mineure et si la quinte est diminuée ou juste.

  • Entre DO et MI il y a 2 tons c’est donc une TIERCE MAJEURE
  • Entre DO et SOL il y a 3,5 tons, il s’agit donc d’une QUINTE JUSTE

L’accord trouvé est donc un DO MAJEUR


Même travail pour l’accord suivant dont la fondamentale est RÉ. On obtiendra ceci :

  • RÉ : FONDAMENTALE
  • FA : TIERCE
  • LA : QUINTE

Maintenant voyons le nombre de tons qui séparent ces notes :

  • Entre RÉ et FA il y a 1,5 ton c’est donc une TIERCE MINEURE
  • Entre RÉ et LA on trouve 3,5 tons donc c’est un QUINTE JUSTE

L’accord est donc un RÉ MINEUR puisque sa tierce est mineure.

Si on suit le même processus pour les autres degrés de la gamme voici ce qu’on obtient :

harmonisation gammes - Do Majeur

Vous pouvez prendre n’importe lesquels de ces accords et les mettre dans l’ordre de votre choix, ça ne sonnera jamais faux. Cependant certaines combinaisons fonctionnent mieux que d’autres.

LA NATURE DES ACCORDS SERA LA MÊME QUELLE QUE SOIT LA TONALITÉ

Vous pouvez faire ce travail dans n’importe quelle tonalité de la gamme majeure vous obtiendrez toujours les mêmes natures d’accords pour chaque degré :

  • 1er degré : Majeur
  • 2ème degré : mineur
  • 3ème degré : mineur
  • 4ème degré : Majeur
  • 5ème degré : Majeur
  • 6ème degré : mineur
  • 7ème degré : diminué

TABLEAU HARMONISATION GAMME MAJEURE (triades)

Ci-dessous le tableau de l’harmonisation de la gamme majeure avec les accords dans toutes les tonalités. (Cliquer sur l’image pour agrandir sur mobile). Vous pourrez télécharger ce tableau en PDF à la fin de l’article.

tableau harmonisation gamme majeure en triades

Mi#, Fa bémol, Do bémol et Si# ?! Ces notes existent vraiment ?

Si vous avez observé le tableau ci-dessus ces 4 accords vous on peut être interpellé. On peut trouver un Mi# diminué dans la tonalité de Fa# majeur par exemple. Mais concrètement sur le manche le Mi# diminué se jouera exactement comme un Fa diminué. Le changement de nom est dû au contexte, mais sur l’instrument et à l’oreille il n’y a aucune différence entre un Mi# diminué et un Fa diminué.

Et c’est la même chose pour Fa bémol majeur qu’on trouve dans la gamme de Do bémol. Sur le manche cet accord se jouera exactement comme un Mi majeur.

Do bémol majeur se jouera sur la guitare comme un Si majeur et Si# diminué se jouera comme un Do diminué.

Je ne rentrerai pas plus dans les détails ici car il faudrait un cours de solfège entier pour expliquer tout ça en détail et ce n’est pas le but de cet article. De plus il existe déjà de nombreuses ressources sur le web qui expliquent cela comme cet article sur apprendrelesolfège.com si vous voulez en apprendre plus sur le sujet.

En résumé retenez juste qu’au niveau des positions d’accords sur la guitare :

  • Mi# diminué = Fa diminué
  • Fa bémol majeur = Mi majeur
  • Do bémol majeur = Si majeur
  • Si# diminué = Do diminué

HARMONISER LA GAMME MAJEURE EN ACCORDS DE 4 SONS

Si vous avez compris comment harmoniser en accords de 3 sons vous n’aurez aucune difficulté à le faire sur des accords de 4 ou 5 sons. On appliquera toujours la même méthode à savoir prendre une note sur 2 jusqu’à en avoir 4 ou 5 selon votre choix.

Un accord de 4 sons ou tétrade est composé de :

  • Fondamentale
  • Tierce (mineure ou majeure)
  • Quinte (diminuée ou juste)
  • Septième (mineure ou majeure)

Voici ce que ça donne pour la gamme de Do majeur :

harmonisation gamme majeure en tétrades

Comme pour les triades quelle que soit la tonalité choisie vous obtiendrez la même nature d’accord pour chaque degré :

  • 1er degré : Majeur 7
  • 2ème degré : mineur 7
  • 3ème degré : mineur 7
  • 4ème degré : majeur 7
  • 5ème degré : 7ème
  • 6ème degré : mineur 7
  • 7ème degré : mineur 7 quinte bémol

Petit rappel de la composition des accords 7ème :

  • Accord majeur 7 = Fondamentale, tierce majeure, quinte juste, septième majeure
  • Mineur 7 = Fondamentale, tierce mineure, quinte juste, septième mineure
  • 7ème = Fondamentale, tierce majeure, quinte juste, septième mineure
  • Mineur 7 quinte bémol = Fondamentale, tierce mineure, quinte bémol, septième mineure

TABLEAU HARMONISATION GAMME MAJEURE (tétrades)

Voici le tableau de l’harmonisation de la gamme majeure en tétrades avec les accords dans toutes les tonalités.

tableau harmonisation gamme majeure tétrades

QUELQUES SUITES D’ACCORDS COURANTES

Pour finir avec ce cours d’initiation nous allons voir quelques suites d’accords types.

Il existe une infinité de combinaisons possibles alors ne prenez pas les exemples qui suivent comme des règles à suivre impérativement. Ce sont juste des exemples basiques que l’on retrouve dans un très grand nombre de morceaux simples alors n’hésitez surtout pas à expérimenter vos propres progressions d’accords.

LE I, IV, V

Pour cette suite d’accords nous allons enchaîner les degrés 1, 4 et 5. Par exemple dans la tonalité de Do majeur ça donnerait : Do majeur, Fa Majeur et Sol Majeur ou Do majeur 7, Fa majeur 7 et Sol 7 pour des tétrades.

Si on prenait les mêmes degrés dans la tonalité de Si majeur cela donnerait :Si majeur, Mi majeur et Fa# majeur ou Si majeur 7, Mi majeur 7 et Fa# 7 en tétrades.

I, VI, IV, V

Ici nous allons enchaîner les degrés 1, 6, 4 et 5. En tonalité de Do majeur ça donnerait : Do majeur, La mineur Fa majeur et Sol Majeur .

En Mi bémol majeur cet enchaînement donnerait : Mi bémol majeur, Do mineur, La bémol majeur et Si bémol majeur

I, V, VI, IV

Pour finir prenons les degrés 1, 5, 6 et 4. En Do majeur ça donne : Do majeur, Sol majeur, La mineur, Fa majeur.

En tonalité de Fa majeur : Fa majeur, Do majeur, Ré mineur, Si bémol majeur.


CONCLUSION

Dans cet article nous avons vu les bases de l’harmonisation de gamme. Mais sachez que les 7 accords que vous trouvez en harmonisant une gamme ne sont pas les seuls à pouvoir être utilisés. Il existe des tas d’autres possibilités : enrichissements d’accords, renversements, substitutions etc. Autant de sujets qui devront être abordés dans de futurs articles. Mais aujourd’hui vous avez acquis de bonnes bases pour créer des suites d’accords simples et qui fonctionnent.

Pour vous aider vous pouvez télécharger le PDF avec les accords de 3 et 4 sons dans toutes les tonalités.


ABONNEZ-VOUS POUR ÊTRE INFORMÉ DES PROCHAINES PUBLICATIONS


TÉLÉCHARGER LES TABLEAUX EN PDF

Vous pouvez télécharger les 2 tableaux (triades et tétrades) présents dans cet article GRATUITEMENT au format PDF.


PARTAGER SUR LES RÉSEAUX :

Publié le Laisser un commentaire

Comment Trouver Les Gammes Relatives Majeures et Mineures

Toute gamme majeure possède sa relative mineure et inversement. C’est une notion très pratique pour les guitaristes puisqu’elle permet de « transformer » une gamme majeure en gamme mineure.


Dans cet article je vous explique ce que sont les gammes relatives et comment les trouver.

AVANTAGES À UTILISER LES GAMMES RELATIVES À LA GUITARE

À la guitare quand il s’agit d’apprendre des gammes on fonctionne le plus souvent par positions verticales. Par exemple on apprend les 5 positions de la gamme pentatonique, les 7 positions de la gamme majeure etc. Ces positions sont faciles à visualiser à mémoriser et à utiliser pour les guitaristes.

À partir d’un certain niveau il faudra réussir à s’affranchir de ces positions verticales et savoir explorer le manche de manière plus horizontale. Mais on aura l’occasion d’en parler plus longuement dans un autre article.

Imaginons que vous connaissez les 7 positions de la gamme majeure et que vous voulez jouer sur un accompagnement en mineur. Avec la connaissance gammes relatives vous pourrez réutiliser ces positions sans avoir à apprendre les positions de la gamme mineure naturelle en plus. Il suffira de savoir les transposer dans la bonne tonalité.

L’inverse est également possible. Vous pouvez partir d’un gamme mineure et la « transformer » en gamme majeure.

Voyons maintenant comment tout cela fonctionne.


QU’EST-CE QU’UNE GAMME RELATIVE ?

Une gamme relative est une gamme mineure qui contient exactement les mêmes notes qu’une gamme majeure mais avec un ordre différent. On appelle ça une relative mineure. Bien sûr on peut faire l’inverse et obtenir une relative majeure.

Mais un exemple sera bien plus parlant.

Pour illustrer tout ça on va prendre la gamme de DO Majeur que tout le monde connaît et la gamme de LA Mineur qui est sa relative. Puis nous allons examiner les notes qu’elles contiennent.

gammes relatives - profil de la gamme de Do Majeur
GAMME DE DO MAJEUR
gammes relatives - profil gamme de la mineur
GAMME DE LA MINEUR

On peut constater que ces 2 gammes contiennent exactement les mêmes notes et que seul leur ordre est différent. La note DO est la tonique de DO Majeur alors qu’elle est la tierce mineure de LA Mineur. La note LA est la tonique de la gamme de LA mineur alors qu’elle est la sixte majeure de la gamme de DO Majeur.

Si vous jouez n’importe laquelle de ces 2 gammes sur un accord de DO majeur la tonalité de ce que vous jouez sera DO Majeur. Si vous jouez ces mêmes gammes sur un accord de LA mineur vous obtiendrez une sonorité plus mélancolique car la tonalité sera alors LA mineur.

En résumé il y a 2 facteurs qui vont déterminer si la tonalité est DO majeur ou LA mineur :

  • Le choix de la tonique
  • L’accompagnement sur lequel vous jouez votre gamme

Toute gamme majeure a sa relative mineure et inversement. Ce qui veut dire que vous pouvez réutiliser vos positions de gamme majeure sur du mineur et vos positions de gamme mineure sur du majeur en les transposant dans la tonalité relative.

Connaître les gammes relatives est donc très pratique car cela peut vous épargner l’apprentissage de positions de gammes supplémentaires. Il vous suffira juste de transposer les positions que vous connaissez déjà.


COMMENT TROUVER FACILEMENT UNE RELATIVE MINEURE OU MAJEURE

Pour trouver une relative mineure ou majeure vous pouvez bien sûr utiliser le tableau des relatives à la fin de cet article. Mais il existe un autre moyen de les trouver facilement. Il suffit d’ajouter ou de retirer 1,5 ton par rapport à votre gamme de départ.

Par exemple si vous voulez trouver la relative mineure de MI Majeur il suffit de descendre d’un ton et demi (3 cases sur une guitare). Ce qui donnera DO#. La relative mineure de Mi Majeur est donc Do# mineur.

Prenons un autre exemple. Vous cherchez la relative Majeure de FA# Mineur. FA# + 1ton et demi = LA. La relative Majeur de FA# Mineur est donc LA Majeur.

En résumé :

  • Pour trouver la relative mineure a une gamme majeure retirez un ton et demi.
  • Pour trouver une relative majeure d’une gamme mineure ajoutez un ton et demi.

TROUVER LES RELATIVES GRÂCE À L’ARMURE

Un autre moyen assez simple de trouver une relative pour ceux qui ont fait du solfège est le nombre d’altérations à l’armure. Pour cela il faut connaître le nombre d’altérations pour chaque tonalité.

Par exemple on trouve 1 dièse dans la gamme de Sol Majeur (sur le Fa). C’est aussi le cas dans la gamme de Mi Mineur. Les 2 gammes sont donc relatives.

On trouve 2 bémols dans la gamme de Sib Majeur (sur le Si et le Mi) et dans la gamme de Sol Mineur. Ces 2 gammes sont également relatives.


TABLEAU DES GAMMES RELATIVES

Pour vous faciliter la tâche voici un tableau avec toutes les tonalités de la gamme majeure et leur relative mineure. Vous pouvez le télécharger en format PDF à la fin de cet article.

Tableau des gammes relatives

TÉLÉCHARGER LE TABLEAU DES GAMMES RELATIVES EN PDF

Vous pouvez télécharger le tableau des gammes relatives en format PDF pour l’imprimer et le consulter hors ligne.



ABONNEZ-VOUS POUR ÊTRE INFORMÉ DES PROCHAINES PUBLICATIONS

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX :

Publié le Un commentaire

Comment Fonctionnent Les Accords ?

tout savoir sur les accords

Comment les accords fonctionnent ? Comment sont-ils construits ? Que veulent dire leurs noms ? Si vous vous êtes déjà posé ces questions cet article est fait pour vous.


QU’EST-CE QU’UN ACCORD ?

Un accord c’est une combinaison de plusieurs notes jouées simultanément. Il peut comporter 3, 4, 5 notes voir plus. Les accords constituent un élément central dans la musique et sont surtout utiles pour jouer des accompagnements. La guitare est un instrument sur lequel on va énormément faire l’usage d’accords. C’est pourquoi il est très important de bien comprendre comment ils fonctionnent. Cette connaissance vous aidera autant dans vos accompagnements que dans vos compositions et improvisations.

IMPORTANT : pour bien comprendre ce qui va suivre vous devez au préalable avoir une bonne compréhension de ce que sont les intervalles. Si ce n’est pas le cas je vous recommande de lire l’article sur les intervalles.


LES TRIADES OU ACCORDS DE 3 SONS

Les triades sont les accords les plus simples. Ils sont composés de 3 notes qui peuvent êtres répétées sur plusieurs octaves :

  • Une FONDAMENTALE qui est la première note et qui va donner son nom de base à l’accord. Par exemple pour un accord de Ré Majeur la fondamentale est un Ré. Pour un si mineur la fondamentale sera Si etc…
  • Une TIERCE qui peut être majeure ou mineure. C’est cette tierce qui va faire que l’accord sera majeur ou mineur. C’est donc une notes très importante.
  • Une QUINTE qui sera dans la plupart des cas une quinte juste mais qui peut être aussi une quinte bémol.

EXEMPLE 1

Prenons un accord de DO MAJEUR comme exemple.

  • Sa FONDAMENTALE est un DO.
  • Sa TIERCE MAJEURE est un MI.
  • Sa QUINTE JUSTE est un SOL.

La fondamentale est un DO, c’est elle qui donne son nom à l’accord. La tierce est un MI qui se situe à 2 tons au-dessus de Do c’est donc une tierce Majeure. C’est cette tierce qui va déterminer la nature de l’accord (majeur ou mineur). La quinte est un SOL qui a 3 tons 1/2 d’écart avec la fondamentale (le DO) c’est donc une quinte juste.

REMARQUE : Ces 3 notes peuvent être répétées plusieurs fois dans l’accord sur des octaves différentes. C’est très souvent le cas sur les accords joués à la guitare. Pour vous donner un exemple voici la forme la plus courante de l’accord de Do Majeur. On peut voir que les notes Do et Mi y apparaissent 2 fois.

Comprendre les accords : accord de DO Majeur
Accord de DO MAJEUR

EXEMPLE 2

Maintenant prenons l’exemple d’un DO MINEUR. La fondamentale est un DO. La tierce est un MI bémol et a 1 ton 1/2 d’écart avec le Do c’est donc une tierce mineure. La quinte est un SOL qui a 3 tons 1/2 d’écart avec la fondamentale comme pour le Do Majeur. C’est donc une quinte juste.

  • FONDAMENTALE : DO
  • TIERCE MINEURE : MI bémol
  • QUINTE JUSTE : SOL

La seule différence entre Do Majeur et Do mineur se trouve au niveau de la tierce qui se situe 1/2 ton plus bas sur le Do mineur par rapport au Do Majeur. Pourtant à l’oreille la différence entre les 2 accords est flagrante. L’accord mineur vous semblera sonner plus triste ou mélancolique que l’accord majeur.

Comprendre les accords : accord de DO Mineur
Accord de DO MINEUR

LE VOICING

On peut remarquer sur le diagramme ci-dessus que les notes de l’accord ne sont pas dans l’ordre fondamentale, tierce, quinte. Pour éviter des écarts de doigts trop importants on a disposé les notes autrement. Ici on à d’abord la fondamentale puis la quinte ensuite la fondamentale à l’octave et enfin la tierce. L’ordre dans le lequel on dispose les notes s’appelle le « voicing » de l’accord. Ainsi un même accord peut avoir de nombreux voicings différents.


LES TÉTRADES OU ACCORDS DE 4 SONS

Pour les accords de 4 sons on va reprendre les même notes que pour une triade et y ajouter une septième comme quatrième note. Une tétrade se compose donc de :

  • FONDAMENTALE
  • TIERCE mineure ou majeure
  • QUINTE juste ou bémol
  • SEPTIÈME mineure ou majeure

EXEMPLE

Pour cet exemple prenons un accord de RÉ mineur septième souvent noté Dm7 ou encore D-7. Voici les notes qu’il contient :

  • FONDAMENTALE :
  • TIERCE MINEURE : FA
  • QUINTE JUSTE : LA
  • SEPTIÈME MINEURE : DO

Voici l’une des positions de Ré mineur sept les plus courantes à la guitare :

Ré mineur 7

LES ACCORDS DE 5 SONS

Pour construire un accord de 5 sons on va simplement prendre un accord de 4 sons et y ajouter une Neuvième. La 9ème correspond à une 2de mais un octave plus haut, elle se situe donc à 7 tons de la fondamentale.

Un accord de 5 sons sera donc composé de :

  • FONDAMENTALE
  • TIERCE mineure ou Majeure
  • QUINTE juste ou diminuée
  • SEPTIÈME mineure ou Majeure
  • NEUVIÈME mineure ou Majeure

EXEMPLE

Prenons ici comme exemple un accord de Mi mineur 9 qui se note « Em9 ».

Il se compose de ces notes :

  • MI : FONDAMENTALE
  • SOL : TIERCE MINEURE
  • SI : QUINTE JUSTE
  • RÉ : SEPTIÈME MINEURE
  • FA# : NEUVIÈME MAJEURE
accord de Mi mineur 9
Mi mineur 9

COMPRENDRE LE NOM DES ACCORDS

Maintenant que nous avons vu comment les accords sont structurés penchons-nous sur leurs noms et les informations qu’il nous donnent.

Tout d’abord il va être important que vous connaissiez la correspondance entre les noms des notes en français et en écriture internationale. Car leurs noms sont la plupart du temps écrits en notation internationale sous forme de lettres. Voici un tableau pour vous aider à y voir plus clair :


NOTATION DES ACCORDS DE 3 SONS

On va commencer par les plus simples : les accords mineurs et majeurs. Les accords majeurs sont notés par une lettre seule sans autre précision la plupart du temps. Par exemple un accord de LA MAJEUR se notera simplement « A », un DO MAJEUR se notera « C » etc. Pour les accords mineurs on notera une lettre suivie d’un « m » minuscule ou d’un simple tiret. Par exemple un RÉ MINEUR se notera « Dm » ou bien « D- » dans certains cas. Enfin pour les accords avec quinte bémol on ajoutera « 5b » au nom. Par exemple SI MINEUR QUINTE BÉMOL se notera « Bm5b ou bien « B-5b ».

Il y a 3 types d’accords de 3 sons : Majeur, Mineur et Mineur avec quinte bémol.

L’accord majeur se note pas une simple lettre. Exemple Do Majeur se note simplement « C »

L’accord mineur se note avec une lettre suivi d’un « m » minuscule ou d’un tiret. Exemple Ré mineur se note « Dm » ou « D-« .

Le mineur quinte bémol (ou accord diminué) peut se noter de 3 façons. Exemple en Si il pourrait se noter B dim, Bm5b, ou parfois B○.


NOTATION DES ACCORDS DE 4 SONS

Il existe 4 types d’accords 7ème : Majeur 7, Mineur 7, Septième, et Mineur 7 quinte bémol.

Le Majeur 7 contient : Fondamentale, Tierce Majeure, Quinte Juste et Septième Majeure. Il se note « M7 » ou ▲. Un Do majeur 7 se notera donc CM7 ou C▲.

Un accord Mineur 7 contient : Fondamentale, Tierce Mineure, Quinte Juste et Septième Mineure. Il se note « m7 ». Un Do mineur 7 se notera donc Cm7 (parfois aussi C-7).

L’accord « septième » se compose d’une Fondamentale, une Tierce Majeure, une Quinte Juste et d’une septième mineure. Il se note « 7 ». Par exemple Do septième se note « C7 »

Enfin l’accord 7ème quinte bémol se compose de : Fondamentale, Tierce Mineure, Quinte Bémol et Septième Mineure. Il se note « m7b5 » ou « ø ». Un Do mineur 7 quinte bémol se notera donc Cm7b5 ou Cø.


LES ACCORDS « SUS 2 » « SUS 4 »

Les accords Sus 2 et Sus 4 sont des cas un peu particuliers parce-qu’ils n’ont pas de tierce. Le « Sus » correspond à suspended qui veut dire suspendu en anglais. Ce qui est « suspendu » c’est la tierce qui sera remplacée par une seconde dans le cas d’un accord Sus 2 ou par une quarte pour un Sus 4. Comme ils n’ont pas de tierce ces accords ne sont ni majeurs ni mineurs.


ACCORD SUS 2

Prenons l’exemple d’un A sus2 (La sus 2). Voici les notes qu’il contient :

  • Fondamentale : LA
  • Seconde Majeure : SI
  • Quinte Juste : MI
Accord de A sus2
La Sus 2

ACCORD SUS 4

Maintenant voyons la composition d’un A sus4 (La sus 4) :

  • Fondamentale : LA
  • Quarte Juste :
  • Quinte Juste : MI
Accord de A sus 4
La Sus 4

Il est possible d’appliquer le même principe sur des accords plus riches. Par exemple avec un accord 7ème. Par exemple un LA7 sus 4 sera composé de :

  • Fondamentale : LA
  • Quarte Juste :
  • Quinte Juste : MI
  • Septième mineure : SOL
La 7 Sus 4

LES ACCORDS « ADD »

La mention « add » dans le nom d’un accord indique l’ajout d’une note. Ces ajouts permettent d’enrichir la sonorité d’un accord. Cette note ajoutée peut être une 9ème, une 11ème une 13ème…

Prenons l’exemple d’un Do add 9 (C add 9). Sa structure de base est un Do Majeur composé de 3 notes auquel on ajoute une 9ème. Le « add 9 » indique l’ajout d’une 9ème à ces 3 notes de base. La 9ème correspond à une 2de mais un octave plus haut, elle se situe donc à 7 tons de la fondamentale. Dans le cas de cet accord de Do Majeur la 9ème sera donc Ré. Notre accord de Do add 9 sera donc composé de :

  • Fondamentale : DO
  • Tierce Majeure : MI
  • Quinte Juste : SOL
  • Neuvième :
Do Add 9

CONCLUSION

J’espère que cet article vous aura éclairé et aidé à mieux comprendre ce vaste sujet que sont les accords. Bien qu’assez complet ce cours n’est pas totalement exhaustif. Il reste quelques sujets à traiter comme les renversements les accords augmentés, diminués avec 7ème, 13ème etc…. Mais si vous avez bien assimilé toute cette leçon vous avez maintenant acquis de bonnes bases théoriques.


ABONNEZ-VOUS POUR ÊTRE INFORMÉ DES PROCHAINES PUBLICATIONS

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX :

Publié le Laisser un commentaire

Les intervalles : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?


Si il n’y avait qu’une seule connaissance théorique que vous devriez avoir en tant que guitariste ce serait les intervalles. Cette connaissance est la base indispensable pour comprendre l’harmonie. Les intervalles permettent entre autres de comprendre :

  • Comment sont construits les accords
  • Les gammes et leurs structures
  • Les modes
  • Les arpèges
  • L’improvisation
  • Comment harmoniser des instruments ou des voix

Ce dossier s’adresse à tous les musiciens mais à été plus spécifiquement écrit pour les guitaristes.


LES INTERVALLES EN MUSIQUE C’EST QUOI ?

Un intervalle est la différence de hauteur entre 2 notes. Cette différence se calcule en demi-ton et en ton. Sur le manche d’une guitare 1/2 ton correspond à distance d’une case et un ton 2 cases.

Chaque note est séparé par un ton (2 cases sur le manche) à l’exception de Mi et Fa et de Si et Do qui n’ont que 1/2 ton d’écart. Voici les écarts entre chaque notes :

DO1 ton1 tonMI1/2 tonFA1 tonSOL1 tonLA1 tonSI1/2 tonDO


CHAQUE INTERVALLE POSSÈDE UN NOM ET UN QUALIFICATIF

Le nom d’un intervalle contient 2 éléments :

1/ Le type d’intervalle qui peut être seconde, tierce quarte etc….

2/ Un qualificatif (majeur, mineur, augmenté etc…)


Voici un tableau avec les différents intervalles :

tableau des intervalles
Tableau des intervalles

COMMENT DÉTERMINER L’INTERVALLE ENTRE 2 NOTES ?

Pour savoir quelle intervalle il y a entre 2 notes il y à 2 étapes dont l’ordre est immuable :


ÉTAPE 1 : DÉTERMINER LE TYPE D’INTERVALLE

Pour trouver le type d’intervalle on va compter le nombre de notes que comprend l’intervalle. En comptant la note de départ et la note d’arrivée.

Par exemple pour trouver l’intervalle entre Sol et Ré on compte Sol (note de départ) La, Si, Do et Ré (note d’arrivée). Ce qui donne en tout 5 notes, l’intervalle est donc une quinte (5te).

Un autre exemple : De Si à Mi on compte Si, Do, Ré et Mi ce qui donne 4 notes au total. L’intervalle est donc une quarte (4te).

Note: Les altérations (le dièse et le bémol) n’affectent pas le nom de l’intervalle. N’en tenez donc pas compte pendant la première étape. On prendra les altérations en considération pendant la seconde étape.


ÉTAPE 2 : DÉTERMINER LE QUALIFICATIF

Maintenant qu’on a trouvé le type d’intervalle on va pouvoir déterminer son qualificatif.

Pour ça vous allez devoir compter le nombre de tons entre les 2 notes.

Exemple : De SOL à RÉ il y a 5 notes comme nous l’avons vu à l’étape 1 (SOL, LA, SI, DO,RÉ). C’est donc une quinte. Maintenant voyons le nombre de tons et de demi-tons qui sépare les 2 notes :

SOL – 1 ton – LA – 1 ton – SI -1/2 ton DO – 1 ton – = 3,5 tons

L’intervalle est une quinte et l’écart entre les notes est de 3,5 tons au total. C’est donc une quinte juste (voir tableau ci-dessus).


RÉPARTITION DES INTERVALLES SUR LE MANCHE DE LA GUITARE

Les différents intervalles sont toujours répartie de la même manière par rapport à la tonique (note de départ marquée « 1 » sur le schéma). L’exemple de l’image ci-dessous montre les intervalles par rapport à la note SOL.

tableau des intervalles manche de la guitare
Intervalles sur le manche de la guitare

ABONNEZ-VOUS POUR ÊTRE INFORMÉ DES PROCHAINES PUBLICATIONS

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX :